Goupix

Mon petit pignou ! Il se nomme Goupix, mâle de type Maine coon, red mackerel tabby et blanc, polydactyles né le 18/08/11.

Il est arrivé chez nous 3 semaines après l’arrivé de Guizmo car ce dernier ne supportait pas de rester tout seul pendant nos journées de travail. Dés que l’on rentrait il nous menait la vie infernale en miaulant dés que l’on ne s’occupait plus de lui et donc, suite au conseil de notre éleveuse, nous avons décider de prendre un deuxième poilus pour ne pas qu’il soit tout seul.

Malheureusement nous n’avions pas les moyen de prendre un deuxième Maine coon chez un éleveur et nous sommes donc tournés vers un chat de « type » (donc sans pedigree). GRAVE ERREUR. Encore novice nous ignorions tout sur ces marchands de chats qui vendent des types beaucoup moins cher que les purs races uniquement dans le but de se faire de l’argent sans se préoccuper du bien être des chats. Enfin bref …

Nous avons donc naïvement répondu à une annonce nous proposant un type Maine coon roux disponible de suite. Etant fan de cette robe, je n’ai pas hésité et j’ai contacté directement la personne, qui nous a proposé une rencontre le soir même.

Nous y sommes donc allés et sommes tombés sur un couple de retraité, qui vivaient dans des conditions pas terrible et étaient entouré d’une multitude d’animaux pas très bien entretenu.

Ils nous ont présenté Goupix, petit Maine coon polydactyle (avec des doigts en plus aux 4 pattes) très timide mais qui, malgré tout, n’avait pas l’air malade. Ils nous ont aussi montré sa mère, Maine coon LOOF qui contrairement aux autres animaux était superbement entretenu (peut être parce que l’on venait ….). Ils nous ont vite fait comprendre que malgré que les parents étaient LOOF ils ne voulaient pas déclarer les chatons pour ne pas payer d’impôts et que pour faire plus d’économie les chatons n’avaient jamais vu de veto.  De plus si on ne repartait pas avec le chaton le soir même, ils le donneraient à la prochaine personne qui en voudrait. A ce moment là c’est mon coeur qui a parlé et pas la raison car je ne me voyais pas laisser ce petit bout ici face à des gens prés à le donner à n’importe qui sans savoir s’il serait bien soigné. J’ai donc pris la décision de repartir avec et de tout faire pour que ce chat, qui n’a rien demandé à personne, et qui aurait pu finir n’importe ou, soit entre de bonnes mains.

3 mois (2)

Les débuts à la maison ont été très difficile avec nous.  Il était très craintif et ne voulait pas que l’on s’approche de lui, il se cachait constamment et n’était pas non plus très propre. On sentait qu’il n’était pas bien dans ses patounes. Je ne sais pas dans quelles conditions il a grandi mais cela ne devait pas être formidable. Heureusement que Guizmo l’a très vite adopté et l’a pris sous son aile. Il lui a montré qu’il n’était pas tout seul et qu’il n’y avait pas de raison d’avoir peur de nous. Peu à peu il a commençait à rester dans la même pièce que nous, puis ne s’enfuyait plus lorsqu’il était posé et que l’on s’asseyait à coté de lui, mais dés qu’on le touchait il partait.

Cela a duré environ un mois, et un jour, on ne sais comment, ça a été le jour et la nuit. En l’espace de deux jours il venait se coucher sur nos genoux, se rouler sur le dos pour avoir des grattouilles et a commencer à nous suivre partout et à nous réclamer des câlins tout le temps. Une vrai peluche.

4 mois

1 mois après son arrivée

Il a mis du temps mais maintenant ce chat est une crème, une vrai boite à ronron toujours prés à réclamer des câlins à la moindre occasion.

Je regrette de m’être précipité et de l’avoir pris chez de telles personnes car j’ai, sans le vouloir, encourager ces gens à continuer leur « trafic ». Par contre je ne regrette en rien de l’avoir ramené car je me dis que d’autre n’aurait pas eu autant de patience et de temps à lui accorder pour qu’il devienne ce qu’il est maintenant, c’est à dire un chat plein de vie et bien dans ses patounes. C’est devenu un chat formidable qui rend au centuple l’amour que l’on lui donne.

Je continu de le dire haut et fort, n’encouragez pas ce genre de personne. Certes le chat ressemble à un chat de race moitié moins cher mais au final avec les frais veto ça revient au même de prendre un chat dans un élevage. Sauf que là je n’ai aucune garanti de bonne santé à l’achat et je ne sais pas s’il ne développera pas plus tard une maladie génétique (surtout chez les Maine coon) parce que ces gens n’ont effectué aucun test sur les parents ni sur le chaton. Il faut aussi penser que pour ces chatons il faudra prendre du temps et avoir beaucoup de patience pour faire ce que ces gens n’ont pas fait question socialisation et éducation du chat et que cela peut être très long.

Chamicalement …

Pinks

Vos commentaires

  • Jellyfish dit :

    Bonjour,

    J’ai eu le même problème avec un bleu russe ( par contre on me l’a donné) et il a mis bien plus de temps à se sociabiliser, environ 6 mois…

    Même encore il craint unpeu tout les bruits mais il est très calin et cool

  • Anaïs dit :

    Je déteste ces personnes qui n’ont aucun respect pour ces animaux… Mais comme tu dis, tu lui as sans doute sauver la vie à ce petit bonhomme !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Chats & Co

    Bienvenue sur Chats&Co, blog dédié principalement à nos félins domestiques préférés.

    Ici vous trouverez conseils, astuces et infos. Tout ce qu'il faut savoir sur nos amis les poilus.

    Si vous avez des questions, des suggestions de thème à aborder, ou tout autres remarques, n'hésitez pas à laisser vos commentaires ou à me contacter via les réseaux sociaux ou par mail.

    PUBLICITÉ

    Dernière vidéo