Choisir son chat

Après avoir bien réfléchi et être prêt à affronter tout ce qu’engendre la venue d’un chat dans notre vie, il est temps de passé à l’étape de l’adoption. Comment le choisir ? ou le prendre ? à quel âge ? …. Je vais essayer de répondre à toutes ces questions afin de vous aider dans votre choix.

Chat de race ou chat de gouttière ?

Tout dépend de votre budget et de ce que vous recherchez comme type de chat. Un chat de race coûte plusieurs centaines d’euros et certaines races sont plus fragiles ou demandent plus d’entretiens que d’autres, à vous de vous renseigner auprès d’éleveur ou de club de race pour savoir le tempérament de chaque races et leurs particularités.

Un chat de gouttière se trouve aisément dans les refuges, association ou chez les particuliers, en général pour l’adoption une participation au frais vétérinaire peut être demandée soit une centaine d’euros, à vous de choisir en fonction du physique que vous cherchez.

Dans les deux cas les chats seront cédés vaccinés, identifiés par puce électronique et dans la majorité des cas stérilisés. Vous pouvez demander un certificat garantissant la bonne santé de l’animal s’il n’est pas fourni d’office.

Mâle ou femelle ?

Peu importe, c’est à vous de choisir en fonction de votre situation et de vos envies. Mais il faut savoir qu’un mâle entier aura tendance à marquer son territoire et à fuguer lorsqu’une femelle en chaleur sera dans les parages. Une femelle entière deviendra très câline et très miauleuse pendant la période de chaleur ce qui peut vite devenir insupportable sans oublier le risque de portées surprises. C’est pourquoi il est fortement conseillé de faire stériliser les chats autour de 6 mois pour éviter tous ces désagréments. Le prix de la stérilisation diffère en fonction du sexe (environ 70 € pour un mâle et 120€ pour une femelle). Contrairement aux idées reçues, un mâle ne sera pas plus turbulent et destructeur qu’une femelle et une femelle ne sera pas plus capricieuse qu’un mâle. Tout cela dépend du caractère du chat et de ses conditions vies. Donc à vous de choisir..

Poils longs ou poils courts ?

Cela dépend de votre préférence mais il faut savoir que le pelage d’un chat à poils longs nécessite un entretien très régulier pour éviter les nœuds donc si vous n’avez pas le temps de le brosser au moins 2 à 3 fois par semaine (voir plus suivant le type de poils) mieux vaut privilégier un chat à poils court. Il faut  aussi savoir que dans les deux cas le chat perdra la même quantité de poils et donc qu’un chat à poils court aussi réclame qu’on le brosse de temps en temps surtout en période de mue.

Chat adulte ou chaton ?

Beaucoup de chats patientent dans les refuges dans l’attente de trouver une nouvelle famille. Un chat adulte sera déjà stérilisé et aura déjà eu une vie avant d’arriver chez vous, les associations et le refuge pourront même vous orienter sur le choix d’un chat en fonction de votre mode de vie et de son caractère.  Il lui faudra quelques semaines d’adaptation à son nouvel environnement avant d’y être pleinement à l’aise mais s’il a déjà vécu dans une famille il connaîtra déjà quelques règles de vie et donc sera certainement moins amené à faire des bêtises.

Pour un chaton tout est à faire. A vous de faire en sorte de choisir un chaton équilibré et de prendre le temps de l’éduquer comme il se doit. Bien-sur comme tous les petits, il fera des bêtises donc à vous d’être patient et attentif et de lui fixer les limites et tout se passera bien.

A quel âge puis-je adopter un chaton sans risque ?

Un chaton ne doit pas être adopté avant l’âge minimum de 2 mois et demi / 3 mois afin qu’il soit parfaitement sevré socialement et bien dans ses patounes. Ce n’est pas parce qu’il est propre et qu’il mange tout seul qu’il est apte à quitter sa mère et sa fratrie, bien au contraire son développement est loin d’être fini. Pour faire un peu d’anthropomorphisme ce n’est pas parce qu’un enfant de 12 ans est autonome qu’on peut le laisser vivre seul sans ses parents. C’est entre 2 et 3 mois que le chaton apprend, au contact de sa mère et de sa fratrie, les règles de vie en communauté comme l’inhibition de la morsure et des griffes pendant le jeu, le respect de la hiérarchie …

Un chaton adopté trop tôt aura tendance à être agressif et à ne pas respecter les interdits, c’est pourquoi il faut savoir être patient afin de ne pas en subir les conséquences de ce manque de sevrage toute la vie du chat. Un chaton adopté trop tôt pour différentes raisons (abandon de la mère, particulier peu scrupuleux du bien-être des chatons ….. ) demande énormément de temps et de patience afin de pallier au manque d’éducation de la mère , c’est souvent très difficile pour un novice d’arrivée à redresser la situation. Ces chatons sont souvent les plus difficiles à élever à moins d’avoir la chance d’avoir déjà un chat adulte réceptif qui se chargera de finir son éducation. Si vous ne vous en sentez pas capable ou manquez d’expérience je vous déconseille fortement de jouer les apprentis sorciers, pour le bien-être du chat et le vôtre.

Quel chat me conviendra ?

Pour le savoir le mieux et de rencontrer les personnes qui ont le chat depuis la naissance. Ils pourront vous orienter sur le choix d’un chaton en fonction de son caractère, de ce que vous recherchez et de l’environnement dans lequel il vivra. Il faut savoir que le plus souvent le choix d’un chaton se fera au feeling et en fonction de l’attirance que vous aurez pour telle ou telle boule de poils. Il n’est pas rare d’arrivée avec une idée en tête du chaton que l’on souhaite et de repartir avec tout son contraire parce qu’on a craqué et tant mieux !!!!  Pour avoir une idée du tempérament du chaton, observez-le parmi ses frères et sœurs.  Un chaton curieux ou joueur viendra vers vous si vous le sollicitez  alors qu’un chaton peureux aura tendance à aller se cacher. Vous pouvez aussi « les tester » en les prenant par la peau du cou et en les soulevant de quelques centimètres, un chaton agressif tentera de se débattre en vous griffant alors qu’un chat bien équilibré restera immobile.

Comment savoir s’il est en bonne santé?

Bien observer l’environnement et le comportement des chats est primordiale lorsque l’on souhaite adopter un chaton bien soigné et en bonne santé. Tout d’abord le chaton ne doit pas avoir le poil terne ou abîmé, n’hésitez pas à vérifier que son pelage soit dépourvu de tous parasites, croûte ou zone sans poils et qu’il soit bien beau et soyeux . Il ne doit pas avoir les yeux larmoyant ou le nez qui coule (signe de maladie) ou les oreilles sales. Le chaton ne doit pas avoir le ventre gonflé et dur, cela est un signe de parasitose interne. Le chaton ne doit pas être apathique, il doit être vif, alerte et curieux. Les personnes qui donnent ou vendent des chats sont censé les avoir montrés à un vétérinaire. Les chatons doivent en théorie être vacciné, vermifugé et pucés, en contrepartie une participation au frais vétérinaire peut être demandée. Malheureusement peu de particuliers le font et tout cela revient souvent à votre charge après l’adoption. C’est pourquoi, peu importe les conditions de l’adoption il est nécessaire de consulter un vétérinaire dans les jours qui suivent afin de s’assurer que le chat est en bonne santé et non porteur de maladie qui pourrait être transmise à vos autres compagnons à poils ou à vous-même.

N’hésitez pas à vous faire accompagner lors de la visite histoire d’avoir un regard extérieur car il n’est pas facile de voir les points négatifs une fois qu’on a craqué sur une boule de poils et il se peut qu’on le regrette ensuite. Surtout ne vous précipitez pas, prenez bien le temps de réfléchir avant de choisir votre compagnon car il vous suivra pendant les 10/15 ans qui suivront.

Chamicalement,

PinkS

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Chats & Co

Bienvenue sur Chats&Co, blog dédié principalement à nos félins domestiques préférés.

Ici vous trouverez conseils, astuces et infos. Tout ce qu'il faut savoir sur nos amis les poilus.

Si vous avez des questions, des suggestions de thème à aborder, ou tout autres remarques, n'hésitez pas à laisser vos commentaires ou à me contacter via les réseaux sociaux ou par mail.

PUBLICITÉ

Dernière vidéo